Edouard Ferrandon - promo 2012 Paris - Prothésiste dentaire

→ Edouard Ferrandon : alumni 2012 de l’Académie d’Art Dentaire Isabelle Dutel

Après avoir obtenu un diplôme de prothésiste dentaire au sein de l’Académie d’Art Dentaire Isabelle Dutel en 2012, Edouard travaille aujourd’hui au Luxembourg au sein de la société Simeda Anthogyr. Il est donc prothésiste dentaire au support technique. Il fait le lien entre le site de production et les clients ou les commerciaux pour toute l’Europe.

Quel a été votre parcours académique avant d’intégrer l’Académie d’Art Dentaire ?

Avant d’intégrer l’Académie d’Art Dentaire, j’ai obtenu un baccalauréat général Économique et Social à Nancy. Ensuite, je me suis dirigé vers une licence en Droit mais j’ai arrêté à la fin de la 1ère année car cette formation était trop abstraite et ne me correspondait pas.

En parallèle, j’avais entendu parler du métier de prothésiste dentaire et je me suis renseigné sur les écoles qui proposaient des formations liées à ce métier.

Pourquoi avoir choisi cette école en particulier ?

Au cours de mes recherches, je suis tombé sur l’Académie d’Art Dentaire et je me suis inscrit aux portes ouvertes du campus de Paris.

J’étais vraiment intéressé par l’établissement, les enseignements proposés, la renommée d’Isabelle Dutel, les équipements innovants et de grande qualité...

Quel diplôme avez-vous choisi ? Qu’est-ce qui vous a plu au cours de ce cursus ? Quelles compétences en avez-vous tirées ?

Mon cursus au sein de l’Académie d’Art Dentaire s’est déroulé en 4 ans : 2 ans de CAP et 2 ans de Bac Professionnel Prothésiste Dentaire.

La première année de CAP était en cycle initial donc pas de stage ni d’alternance. La deuxième année, j’ai commencé un stage au laboratoire Ledarath à Boulogne-Billancourt. Ensuite, j’y ai effectué une alternance pendant 2 ans, dans le cadre de mon bac professionnel.

De plus, pendant ces 4 années, j’ai eu l’occasion de participer au concours du MAF (Meilleur Apprenti de France) où j’ai obtenu la médaille d’or nationale en 2010. La même année j’ai aussi participé au rallye étudiant du 4L Trophy.

Ce que j’ai apprécié au cours de cette formation c’est que j’ai vraiment été épaulé par les professeurs, c’est d’ailleurs eux qui m’ont poussé à participer au concours du MAF. On était vraiment une école à taille humaine et Isabelle Dutel venait régulièrement nous donner des cours. C’est aussi grâce à l’école que j’ai trouvé le laboratoire dans lequel je suis resté de 2009 (lors de mon premier stage) à 2017.

Depuis combien de temps êtes-vous diplômé ? Qu’avez-vous fait après l’obtention de votre diplôme ?

Aujourd’hui je suis diplômé depuis 2012. Après avoir quitté l’Académie d’Art Dentaire Isabelle Dutel, j’ai directement été embauché en CDI dans le laboratoire qui m’avait fait confiance pour mon stage et pour mon alternance.

En 2014, avec mon patron du laboratoire, on a ouvert une structure d'usinage basée à Boulogne-Billancourt et spécialisée dans l’usinage de zircone pour les laboratoires en Ile-de-France, la société FELD Numérique. En même temps, j’étais toujours salarié en CDI dans le laboratoire de mon patron.

Pour des raisons personnelles, j’ai arrêté ma collaboration à Boulogne en juillet 2017 et c’est mon associé qui a continué l’activité. C’est la première fois que j’ai eu une coupure dans ma carrière professionnelle et j’en ai profité pour voyager, notamment pendant 5 mois au Canada ou j’ai traversé le pays d’Ouest en Est à vélo avec ma compagne. Une semaine avant de partir, j’ai eu une proposition pour un poste au Luxembourg au sein de la société Simeda Anthogyr. C’est une entreprise qui travaille à l’échelle européenne et qui compte une cinquantaine de salariés. Elle réalise des prothèses personnalisées en CAO et basées sur un modèle industriel. Elle fait partie du groupe Straumann, leader mondial en implantologie depuis avril 2020.

Quelle est votre situation actuelle ? En quoi consiste votre métier ?

Aujourd’hui et depuis 3 ans, j’ai intégré la société Simeda Anthogyr en tant que prothésiste dentaire au support technique. Il s’agit d’un centre d’usinage CAD-CAM. Je m’occupe de gérer les commandes, le SAV, d’épauler les équipes terrain ainsi que l’installation et la formation de systèmes CAO dont nous sommes distributeurs. On travaille exclusivement avec des laboratoires européens et l’équipe du support est composée de 3 prothésistes dentaires. Nous gérons environ 1000 appels/mois.

Actuellement, l’entreprise est en pleine expansion car on vient d’être racheté par le numéro 1 mondial dans ce domaine.

C’est un job très intéressant car je découvre une autre dimension du métier de prothésiste dentaire. On apprend les différentes techniques en fonction des pays…

Quelles sont vos ambitions pour l’avenir ?

Étant donné que l’entreprise dans laquelle je travaille est une grosse entreprise, il y a des opportunités d’évolution et j’aimerais encore y rester. En revanche, je ne me ferme pas les portes pour retourner dans un laboratoire si on me le propose. J’en garde de très bons souvenirs et le côté manuel me manque dans mon quotidien en industrie.

Si vous souhaitez échanger avec Edouard, notamment concernant son poste actuel et son entreprise, rejoignez-le sur son compte Linkedin.

 

                                                   En savoir plus sur le BTS

Back to Blog